Sabrina B. Karine partage un goût prononcé pour les films qui mélangent les langues et les cultures, à l’image de ‘Two days in Paris’ et de ‘L’auberge espagnole’. Elle a vécu au Canada, aime  monter des meubles ikéa et adore le chocolat. Sabrina aime tout ce qui rime en A.

Contact :

Agent : Sevane Shirvanian chez Little Intervista
Voir le CV →

 

Biographie :

Sabrina est fille unique et gauchère.

Née un 20 Août dans un petit village viticole de Bourgogne , elle est traumatisée par le fait que tout le monde soit toujours parti en vacances le jour de son anniversaire. Quand elle ne construit pas des cabanes dans les bois, elle regarde un peu la télé. Fan d’X-files, mais trop peureuse pour regarder sans se cacher les yeux, elle s’achète des cahiers brouillon 90 pages et ré écrit des épisodes qui font moins peur.

Et puis un jour, elle découvre qu’écrire des histoires pour la télé et le cinéma, c’est un métier !

A 12 ans, alors que sa prof de maths lui demande de remplir une petite fiche sur son avenir, Sabrina décide donc qu’elle sera scénariste. Elle ne sait pas encore vraiment à quoi ressemble un scénario, mais inventer des histoires ça a l’air quand même vachement plus cool que de faire des équations à doubles inconnues.

On lui avait dit que pour faire «option cinéma» au lycée il fallait faire un bac littéraire, mais que pour avoir plus de chances d’entrer dans les grandes écoles de cinéma, il fallait faire un bac scientifique…

Sabrina se lance donc dans les sciences et une fois son BAC S en poche… se fait jeter de toutes les écoles dans lesquelles elle essaie d’entrer. Elle décide donc de partir à Vancouver au Canada où elle restera trois ans (et légalement!). Après une année passée à apprendre les différents métiers du cinéma, elle co-écrit et co-réalise plusieurs courts métrages et un long métrage auto-produits.

Sabrina fait sa demande de résidence permanente pour s’installer au Canada, mais là encore, elle se fait jeter et rentre en France, dépitée, mais parfaitement bilingue!  Il est hors de question pour Sabrina de monter sur Paris car là bas, les gens sont pas sympas, c’est cher, c’est pollué et puis la ville c’est nul.

Sabrina s’installe donc à Paris. Elle y rencontre Alice Vial et Stéphane Cazes lors du Prix Junior du meilleur scénario Sopadin 2009 pas loin du buffet. Elle rencontre ensuite Judith Havas, Anaïs Carpita, Marie-Sophie Chambon et Clémence Madeleine-Perdrillat lors du Festival des scénaristes de Bourges… pas loin du buffet… (On ne se refait pas.)

Et un soir d’Octobre 2010, Pierre Cachia (l’autre dijonnais) fête son anniversaire et invite Léo Karmann, un jeune réalisateur avec qui il a travaillé… C’est le coup de foudre artistique entre Sabrina et Léo qui se rendent compte qu’en plus d’avoir des goûts similaires, ils sont tous les deux gauchers et ont les yeux verts et  les cheveux bouclés !… Si avec tout ça ils ne révolutionnent pas le monde du cinéma…

Sabrina réalise alors qu’elle connaît 11 scénaristes/réalisateurs. Une idée géniale germe dans sa petite tête : ET SI ON MONTAIT UNE ÉQUIPE DE FOOT? Les concernés lui rient au nez… ils préfèrent tous écrire des scénarios, tant pis pour les millions, les sponsors et la gloire…