Après 4 ans d’études dans le Temple du Cinéma d’Auteur, Anaïs Carpita fait son coming-out : elle ne veut être que scénariste. Y compris pour la téloche. Na.

Agent :

Agence Fabienne Codron
10 rue Louvois, 75002 Paris
t: 01 82 83 39 26
@: fabiennecodron@yahoo.fr

Voir le CV →

Biographie :

Anaïs Carpita est née le 14 octobre 83 à Marseille, à l’heure de la sieste. C’est sans doute pour ça que 15 jours plus tard, on l’a foutue dans l’avion, direction : la Corse.

Elle commence à écrire plein de romans d’aventure à jamais inachevés, mais gravés sur disquettes. Elle grandit avec la légende du film censuré puis retrouvé de son grand-père cinéaste, Paul Carpita, qui aime filmer les gens « à hauteur d’homme ».

Attirée par la promesse de voyages scolaires fréquents et de séchages de cours non moins réguliers pour voir des films, elle choisit l’option cinéma au lycée : c’est décidé, Anaïs va passer toute sa vie à écrire des histoires destinées à être mises en images et en sons !

A 17 ans, elle débarque à Paris et poursuit ses études de cinoche à la fac. Quatre ans plus tard (Anaïs est Corse, ne l’oublions pas), elle tambourine à la porte du Département Scénario de la Fémis, si fort qu’on finit par lui ouvrir l’année suivante. Elle écrit quelques drames – parfois, dans tous les sens du terme – avant d’oser la comédie lors d’un échange à New York, tout en découvrant les joies de la co-écriture.

C’est à l’école qu’elle rencontre Marie-Sophie Chambon, avant de croiser, au Sopadin ou au Festival des Scénaristes de Bourges, Judith Havas, Clémence Madeleine-Perdrillat, Alice Vial, Sabrina Karine et Frédéric Zeimet. Ravie de s’enflamer dans des débats passionnés sur les scénarios des uns et des autres tout en mangeant des gâteaux, elle intègre bien volontiers Les Indélébiles !